Nutrition pour personnes âgées : ce qu’il faut savoir !Nutrition pour personnes âgées : ce qu’il faut savoir !

Chaque personne est différente. Actuellement, de plus en plus de cas de personnes pratiquent normalement des activités sportives jusqu’à 70 ans. Toutefois, les experts affirment qu’à partir de 65 ans, ils ont besoin d’un apport énergétique moindre. Cela est dû à une dépense énergétique plus faible.

Importance de la nutrition chez les seniors

Au début, après la retraite, les personnes âgées sont plus actives. Elles mangent plus et couvrent leurs besoins en nutriments. Toutefois, avec l’âge, l’appétit diminue et c’est là que les problèmes surgissent. En effet, elles ont besoin de moins d’énergie que les autres adultes, mais des mêmes nutriments. Leur assiette doit donc contenir moins de calories, mais les mêmes protéines, lipides, etc. Il faut donc des menus plus denses pour couvrir leurs besoins.

C’est pourquoi, à 70 ans au plus tard, il est conseillé de revoir les habitudes alimentaires pour les adapter aux nouveaux besoins biologiques et aux habitudes de vie de chacun. Il faut partir du principe qu’il faut manger une grande variété et non une grande quantité d’aliments. Cependant, à cet âge, les habitudes et les comportements alimentaires sont déjà bien établis. L’idéal est donc d’envisager des changements graduels et progressifs du régime alimentaire. Et pour en savoir plus, cliquez ici.

Plus de vitamine D et de calcium

Il est plus nécessaire de s’exposer au soleil, de manger du poisson gras. En effet, le manque de cette vitamine affecte l’absorption du calcium. Les experts préviennent que les personnes âgées ont besoin d’un apport quotidien en calcium plus important que les adultes : environ 1 200 milligrammes pour les hommes et 1 500 milligrammes pour les femmes, soit l’équivalent de quatre à cinq verres de lait.

Plus de fibres et d’eau

Au fil des années, il est également nécessaire d’incorporer plus d’aliments contenant des fibres et plus de liquides dans l’alimentation. En effet, le transit intestinal et la digestion ralentissent et les problèmes de constipation ou de diarrhée sont fréquents. Les gériatres et les nutritionnistes conseillent de prendre entre 25 et 30 grammes de fibres par jour, en combinant des fibres insolubles (céréales complètes) et des fibres solubles (provenant des fruits et légumes) et entre 30 et 35 millilitres de liquide par kilo de poids (en moyenne deux litres et demi de liquide, de préférence de l’eau).

 Avec l’âge, la sensation de soif diminue et nous buvons moins. Toutefois, nous avons besoin de beaucoup de liquide. En effet, le pourcentage d’eau dans le corps diminue. C’est pourquoi il est conseillé de boire de l’eau toutes les demi-heures pour remplacer les liquides, mais aussi d’incorporer des jus naturels, des bouillons dans le menu quotidien pour améliorer l’hydratation.

Autres recommandations

Les spécialistes suggèrent de modifier l’organisation de l’alimentation, de préparer des menus variés pour éviter l’ennui et assurer une meilleure combinaison des nutriments, de faire des courses quotidiennes pour privilégier les produits frais et de saison, et de diviser les repas en cinq prises ou plus : petit-déjeuner, petit-déjeuner léger, déjeuner, goûter, dîner et dîner léger. Cela permet d’éviter de manger de grandes quantités aux repas principaux et faciliter la digestion.