cerveau

Stimuler le cerveau pour lutter contre la maladie d’AlzheimerStimuler le cerveau pour lutter contre la maladie d’Alzheimer

Grâce aux progrès de la médecine, l’espérance de vie de la population mondiale a fortement évolué. Dans le cas de la France, l’âge moyen de décès des hommes se situe aux alentours de 78 ans et pour une femme il est estimé à 85 ans. Avec cet allongement de la durée de vie, nous  avons constaté chez les personnes âgées l’apparition de maladies telle que la maladie d’Alzheimer, ou la maladie de Parkinson, bien plus importante qu’auparavant. Effectivement on recense en 2020, plus de 1,3 million de personnes de la maladie d’Alzheimer dont plus de 98% ont plus de 65 ans. Parfois catégorisée de maladie du siècle, cette maladie dé génératrice du cerveau provoque des absences et non-rétention des informations de la mémoire à court terme pouvant mettre ainsi en danger le patient et son entourage. Cette maladie est évolutive et fonctionne par palier pouvant aboutir à une absence totale de mémoire, ce qui est très dur pour la famille proche. C’est un peu comme si les souvenirs et les personnes s’effacent les uns après les autres, du plus récent au plus ancien. On se sent souvent impuissant face à cette maladie, mais il existe des solutions pour ralentir la progression de la maladie.

La méthode MALO: un outil efficace pour stimuler le cerveau des malades atteints d’Alzheimer

Si l’un de vos proches est atteint de cette triste maladie, il existe des activité pour personne Alzheimer afin de muscler le cerveau et d’entretenir les connexions cognitives. La méthode MALO est l’outil plébiscité par de nombreux soignants, elle se présente sous forme d’un cahier d’exercice papier qui permet de stimuler la personne et d’aider les accompagnants à prendre les bonnes méthodes de stimulation. C’est une technique idéale pour aider les familles dépassées par la maladie et dans l’affect, cela leur donne une méthode, une trame, mais permet aussi de réinstaurer le dialogue et le partage de moments. Cette méthode ne permet pas d’éradiquer la maladie, mais tout au moins de la ralentir et limiter sa progression dévastatrice et voir même de pouvoir maintenir la personne à son domicile.stimulation-cerveau-echec

L’une des craintes des patients atteints de cette maladie est de finir leur jour dans une maison spécialisée Alzheimer. Il est important de maintenir la personne la plus longtemps possible à domicile, l’internement dans ces centres provoque bien souvent une dégradation de l’état général dû à une perte de repères, d’appétit ou tout simplement d’envie.

N’hésitez pas dés le plus jeune âge à stimuler votre cerveau avec des exercices psychotechniques pour développer vos capacités cognitives et limiter l’apparition de la maladie.